Voici une petite liste des indispensables (choses ou actes) pendant la grossesse et les premieres semaines de votre bébé. 

Cette liste n'est que mon avis, et pas une obligation. Cela reste donc subjectif, et varie selon vos besoins, ceux du bébé, vos envies...

Je me permet aussi d'exposer les "non-indispensables" si je peux dire ;)

 

 

Pendant la grossesse : 

indispensables : 

- un bon suivi de grossesse. Fait par un gynécologue ou une sage femme. Si vous optez pour un généraliste, renseignez-vous bien : est-il habitué à suivre les grossesse, moment très spécifique dans la vie de la femme ? (même question pour le suivi de votre bébé par un généraliste). Si oui, pas de soucis, si non, préférez largement un spécialiste.

- des cours d'accouchement (ou préparation prophylactique obstétricale) : pour moi cela est très fortement conseillé !! On a beau dire que la grossesse et la naissance sont des actes naturels, vous remarquerez que tout cela est très encadré et surveillé ! Ces étapes de la vie sont des étapes à risques, si j'ose dire, car la grossesse peut détraquer un peu le corps, ou mal se passer... De plus, les premiers jours avec votre bébé peuvent être difficile si vous n'avez jamais vraiment eu à vous occuper d'un nouveau-né... Et je ne parle pas de l'accouchement, qu'il ne faut pas idéaliser, et qui se passe souvent autrement que comme on l'avait imaginé !! Tout cela pour dire que je vous conseille d'être bien préparée à tout ce qui se peut se passer. Suivre des cours d'accouchement, c'est apprendre comment votre bébé va évoluer dans votre ventre et dans votre bassin pendant la naissance, pourquoi vous risquez d'avoir mal de telle manière à tel moment, ce qu'il faudra faire pour être soulagée... C'est aussi obtenir des informations importantes sur ce que nous surveillons pendant l'accouchement ou pendant les premiers jours en maternité. C'est en savoir un peu plus sur l'allaitement. En gros, les cours d'accouchement, ça aide à être préparée, pour ne pas arriver dans l'inconnu total et la douleur le jour J. Pour avoir plus de cartes en mains si l'allaitement est difficile. C'est une manière d'apprendre et de se préparer. 

Il existe différents types de préparation à la naissance : classique, chant prénatal, yoga, sophrologie... je conseille vivement une préparation classique pour un premier bébé (les cours sont pris en charge par la sécurité sociale, que ce soit une préparation classique ou autre, mais pas les deux simultanément). Rien ne vous empèche d'aller aussi à des cours de yoga prénatal ou autre, en plus des cours classique. 

- un coussin de positionnement de grossesse, ou autrement dit, un coussin "d'allaitement" :  Ce coussin ressemble à un traversin coudé en son milieu. Il est utile pendant la grossesse (pour mieux dormir !!!!!!! il aide à se positionner de manière à avoir moins mal au dos, ou les jambes surélevées par exemple), pendant la naissance (beaucoup de position pendant le travail ou le prétravail se prennent à l'aide du coussin), et ensuite avec le bébé (bien le placer pendant l'allaitement pour ne pas avoir mal au bras, lui faire un petit nid douillet pour sa sieste...) . Certains se trouvent à des prix tout petit, ou vous pouvez vous en faire prescrire (pas tout le monde n'accepte de le prescrire). Sinon ils se trouvent un peu partout, à différents prix.

 

Pour l'allaitement maternel ou artificiel : 

indispensables : 

- un bon soutien-gorge d'allaitement : de préférence sans armature pour éviter d'abimer les canaux de lait. Une taille au dessus de votre bonnet habituel en général, mais chaque femme étant différente, cette règle ne s'applique pas toujours ! Achetez-le pour le début de l'allaitement, n'attendez pas, car vous verrez que les montées de lait des premiers jours ont tendance à transformer la poitrine en obus ! 

- des coussinets d'allaitement : pour absorber le trop plein de lait. En cas de crevasses, préférez des coques d'allaitement, à éviter en cas de grosse montée de lait ou sur une trop longue pèriode car celles-ci stimulent beaucoup les seins et donc favorisent la production de lait. 

- une crème anti-crevasse : prenez-là à la lanoline pure. Elle aidera votre bout de sein à cicatriser en cas de crevasses. Ceci étant dit, rien ne remplacera une bonne position du bébé au sein, et d'autres précautions, pour éviter les douleurs au sein ! 

- un joker : sage femme libérale, consultante en lactation, PMI, ... n'hésitez vraiment pas à prendre contact avec ces personnes si vous rencontrez le moindre soucis, elles sont là pour vous aider !!!!!!!! Ça ne voudra pas dire que vous êtes une mauvaise mère, ça voudra dire que vous êtes humaine ! C'est loin d'être facile de gérer un allaitement compliqué, un bébé qui a des difficultés à téter, un bébé qui ne prend pas assez de poids,.. surtout lorsque l'on est toute seule ! Pour vivre ces moments de la manière la plus zen possible, sachez vous encadrer ;)

 

les non-indispensables : 

- le chauffe biberon

- le stérilisateur de biberon et de tétines : personnellement, je ne stérilise pas (sinon vous pouvez faire bouillir), car je considère qu'une fois dans le parc, dans son lit, au contact de ses doudoux, la tétine ne sera plus du tout stérile... donc je lave bien avec du produit vaisselle, et pour moi ça suffit. 

 - une tata, belle-mère, copine, ou autre, qui vient vous culpabiliser parce que votre petit Paul n'a pas pris un kilo en un mois, ou parce que votre lait va tourner si vous vous énervez, ou parce que si vous ne l'allaitez pas il va devenir un veau ou mourir d'infections... 

 

Avec votre bébé : 

Indispensables : 

Tout dépend de votre bébé... pour certains ce sera la tétine, une balancelle...

- un porte-bébé : se référer à mon article sur les portes bébés physiologiques

- un siège auto : obligatoire ! (à l'avant du véhicule, dos à la route, sauf si vous ne pouvez pas désactiver l'airbag)

 

Non indispensables : 

- tours de lit et compagnie : ils favoriseraient les morts de nourrisson par étouffement, donc à éviter, tout comme les couvertures, oreillers, peluches dans le lit,... 

- le cocoonababy : ce "cocon" pour bébé est super car il permet au bébé de garder une position "foetale" pendant les premiers jours de sa vie. Pour les bébés ayant des coliques, ou ayant un grand besoin de maman, c'est super ! Par contre, pas tous les bébés n'en ont besoin, donc ne perdez pas votre centaine d'euros là dedans avant la naissance de votre progéniture, attendez de voir s'il est nécessaire ou non !

- une balance pour bébé : Si vous craignez que votre bébé ne prenne pas assez de poids, préférez controler son poids à la PMI ou faire venir chez vous une sage femme libérale pour faire le point avec elle. En effet, avoir une balance sous la main peut souvent être plus anxiogène que rassurant ! Pourquoi le bébé n'a pris que 20g après la tétée ? Pourquoi a-t-il perdu du poids dans la nuit ? Autant de question que vous ne poseriez pas si vous aviez pesé votre bébé une seule fois par semaine, encadré par un professionnel (ou non).

- toujours cette tata ou belle-maman ou cette même copine qui va vous dire de ne pas faire ci, ne pas faire ça... De le laisser pleurer, de ne pas le prendre trop aux bras, de le coucher sur le ventre, etc....... Ne les écoutez pas ! La maman c'est vous, votre aide si besoin c'est votre sage femme ;-p ou votre pédiatre