Parmi les maux fréquents auxquels sont confrontés nos petits, on retrouve très fréquemment le reflux gastro-oesophagien

 

En gros, le "RGO" est une pathologie très fréquente (environ 30% des bébés), qui peut être tout à fait bénine  : remontée du contenu de l'estomac dans l'oesophage après avoir mangé, par immaturité du sphincter de l'estomac, n'entrainant pas de perte de poids ni d'appétit... Ou peut aggraver ou révéler une pathologie sous-jacente, si par exemple il entraine une cassure de la courbe de poids, une "brulure" de l'oesophage (oesophagite) ...

La plupart du temps, le RGO cesse lorsque l'enfant commence à être diversifié car la nourriture est plus solide que le lait, ou à l'âge de la marche grace à la station debout. 

 

Les symptomes : 

- régurgitations dans les heures suivant un repas (biberon ou sein), d'assez faible volume

- le bébé se réveille d'un coup alors qu'il dormait paisiblement, se crispe, cri.

- Il semble grognon, irritable. Il se cambre, bascule sa tête en arrière...

- Il déglutit beaucoup, semble macher sa langue. 

- Il veut souvent téter ou au contraire boude le sein/le biberon.

- Parfois le reflux n'est pas extériorisé, dans ce cas, l'enfant semble avoir mal, se crispe, et un bruit de remonté peut être entendu

- L'enfant n'est bien qu'en position verticale, se calme aux bras, ne supporte pas le transat ou le siège auto

- signes de gravité : sang dans le lait régurgité, douleurs lors de la prise de repas, vomissements, malaises, retard de croissance, asthme, otites...

 

 

Que faire ?

- Ne pas allonger le bébé immédiatement après le repas ni trop le mobiliser. Ne pas lui donner à manger couché. 

- Ne pas trop serrer les couches pour ne pas comprimer son ventre

- Surélever la tête du matelas afin que le bébé ne dorme pas en position horizontale

- Favoriser la position verticalisée (porte-bébé)

- Prendre du temps pour lui donner à manger, dans un espace calme, non fumeur

- Espacer les tétées (si l'enfant n'a pas faim, mais qu'il tète pour se soulager), bien faire faire le rot

- Diversifier l'enfant assez tôt, pour lui permettre d'avoir un bol alimentaire plus solide dans l'estomac

- Pour les enfants au biberon, il existe des laits anti-reflux qui sont épaissis. De plus, diminuez le débit de la tétine. 

- Pour les bébés au sein, il est possible d'épaissir le contenu de l'estomac grace à des épaississants. Je conseille personnellement "Magic mix", qui contrairement à son concurrent ne contient pas de caroube, élément qui favorise les coliques... Il suffit de mélanger une demi-cuillère à café de magic mix dans du lait tiré ou de l'eau, et de le donner avant la tétée à la cuillère (ou la seringue, selon l'âge et l'acceptation de l'enfant), lorsqu'il a une matière assez solide pour ne plus couler de la cuillère trop facilement, sans pour autant être trop dure et donc immangeable pour un nourrisson ! 

- Un gel tapissant l'oesophage, le polysilane, est aussi à recommander et à donner avant la tétée/le biberon (une noisette sur le doigt, ou la tétine ou bout de sein). C'est un protecteur qui empêchera les brûlures douloureuses dûes à la régurgitation. 

 

Ces deux derniers traitements ne sons pas médicamenteux. Si le RGO persiste, il faudra alors demander une prescription d'anti-acides et autres médicaments à un médecin, et peut-être faire d'autres examens à la recherche de pathologies sous-jacentes ou ayant été aggravées par le RGO.